Il est temps d’embaucher

  1. direccte
  2. direccte_fond_gris petit

Dans le cadre du plan d’urgence contre le chômage, le gouvernement a mis en place une aide à l’embauche dans les PME de moins de 250 salariés. La forme juridique de l’entreprise n’influence pas sur l’éligibilité à cette aide. Les associations peuvent également en bénéficier.

Le montant de l’aide peut atteindre 4 000 euros maximum par salarié sur 2 ans, il est proratisé en fonction de la quotité du temps de travail et de la durée du contrat.

L’aide à l’embauche peut être cumulée avec certaines aides (CICE, aide attribué par un conseil régional, ACCRE, aides au poste versées aux entreprises pour les travailleurs handicapés, AGEFIPH, aide au poste des entreprises adaptées).

Aide à l’embauche : les conditions de recrutement

Pour bénéficier de cette aide, le recrutement doit respecter certaines conditions. Le salarié doit être embauché :

  • entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016,
  • en contrat à durée indéterminée,
  • ou en contrat à durée déterminée de 6 mois ou plus,
  • ou en contrat de professionnalisation d’une durée supérieure ou égale à 6 mois.

Il peut également s’agir d’une transformation d’un CDD en CDI.

La rémunération de départ doit être inférieure ou égale à 1,3 SMIC.

Demande de l’aide à l’embauche

Afin d’obtenir cette aide, les employeurs doivent remplir le formulaire Cerfa de demande d’aide « embauche PME » et le retourner signé à l’Agence des services et de paiement (ASP) dont dépend l’entreprise.

>> Télécharger le formulaire

 

>> Consulter les questions / réponses sur l’aide « embauche PME »

Coût d’une embauche : simulation

Un simulateur de coût d’une embauche a également été mis en ligne par le gouvernement. Les employeurs pourront calculer le coût d’un salarié en fonction de la taille de l’entreprise, de la nature du contrat et du statut du salarié. Le simulateur prend en compte les aides immédiates et différées dont peut bénéficier l’employeur.

>> Accéder au simulateur

Mesures de simplifications pour les entreprises et les particuliers

Le Conseil de simplification a présenté 170 nouvelles mesures le 3 février 2016, 80 concernent les particuliers et 90 les entreprises.

>> Mesures pour simplifier la vie des Français

>> Mesures de simplification pour les entreprises

 

 

Pour en savoir plus :

>> Conseil Sup’Services

>> Ministère du Travail

 

 

Posté dans :